Les aides selon le motif de mon absence

<< Retour à la page sur l'adhésion

Maladie, accident, décès : assurer son remplacement = sécuriser son exploitation

Le contrat ALTERRE EGO : percevoir des indemnités journalières en cas d'arrêt de travail (une assurance indispensable)
Une garantie de 365 jours. Une franchise de 3 jours en accident et 5 jours en maladie
Une franchise qui disparait s'il y a hospitalisation de plus de 2 nuitées.

Parce que cela n'arrive pas qu'aux autres, les services de remplacement mettent l'accent auprès de leurs adhérents sur ce risque. Il est difficile aujourd'hui de faire appel à sa famille ou à ses voisins, surtout si l'arrêt dure dans le temps.
Questions d'évolutions démographiques et des mentalités. Nos structures sont différentes de celles d'il y a 30 ans. Le remplacement est une garantie prévue, organisée et financée (si l'on cotise à l'assurance).
L'assurance collective est un contrat de groupe, adaptée aux besoins de l'agriculteur. Un contrat pensé par et pour les agriculteurs. Un contrat de qualité et sur la durée, avec un minimum de 4h15/jour de remplacement. L'association travaille sur le local, pour répondre au plus vite aux urgences, avoir une relation de proximité et limiter les déplacements des salariés. Que l'on soit en GAEC, en EARL ou en individuel, il est important de s'assurer. Il en va de la bonne marche de votre entreprise.

Sa santé est un captial à assurer - Témoignage d'un adhérent
Depuis le 8 février, un sérieux mal de dos empêche Jean-Marc, agriculteur, de travailler. Son assurance prend en charge 4 heures et quart de remplacement quotidien. "Même si nous sommes trois dans le Gaec, il aurait été difficile de faire face à la charge de travail à deux", reconnait Jean-Marc. "Pour prévenir l'arrêt de l'un d'entre nous, nous avons donc décidé de nous assurer par le biais de l'assurance collective de notre association locale de remplacement. Certes, l'assurance ne couvre pas tout, mais, estime l'agriculteur, c'est une aide ponctuelle qui permet d'assurer le remplacement pour le travail d'astreinte. C'est un soucis en moins.

Vacances et Week-end :

Crédit d'impôt pour Congés (reconduit jusqu'au 31/12/2012). Concerne les exploitants agricoles pouvant justifier de leurs présences sur l'exploitation chaque jour de l’année. Mesure ouverte également aux associés de sociétés ou de groupements, au sein desquels ils exercent effectivement et régulièrement une activité agricole.
Prise en Charge : 14 jours par an. Le nombre de jours est accordé en proportion des droits détenus dans la société.
Aide Maximale : 50% des dépenses engagées - le coût de la journée est plafonnée à 139,02 euros/jour

Le crédit est désormais sibordonné au respet du régime des aides "de minimis" dans le secteur de la production de produits agricoles. Pour plus d'informations : www.servicederemplacement.fr